Tu en as de la chance TOI !! Coup de gueule

Tu en as de la chance TOI !!
Coup de gueule



Il est courant que, face au succès, la réaction de nombreuses personnes soit, non pas de féliciter ou de s'intéresser à l'objet de la réussite, mais tout simplement de dire "Tu en as de la chance...". 
C'est sans doute du vécu pour beaucoup d'entre vous.

Que se cache t'il derrière cette affirmation ?

Cette affirmation sous-entend deux points.
Elle induit tout d'abord que la personne à qui elle s'adresse a passivement attendu que le "gros lot" lui tombe dessus, que sans rien faire il lui est arrivé quelque chose de bien et de positif.
Elle laisse ensuite pointer l'envie, pour ne pas dire la jalousie, de l'autre qui aimerait bien gagner ce gros lot aussi, car vue de l'extérieur ça a l'air facile.

Pourquoi me fait-elle bondir ?

Car la chance ne touche personne par magie, qu'on se le dise bien.
Personne n'arrive là où il en est par hasard.

Cette affirmation me fait bondir car elle minimise la personne qui est destinataire de cette remarque, sous-entendant qu'elle n'a rien entrepris pour obtenir ce qu'elle a obtenu, voire même il pourrait y avoir un zeste de culpabilisation introduite. Cela dénigre le travail que la personne a réalisé pour atteindre son objectif, pour réussir ce qu'elle a mis en oeuvre.
Cette affirmation me fait également bondir car la personne qui la délivre se met dans une position de victime : finalement cela n'est pas de sa faute si elle n'a pas obtenu cette chose merveilleuse, elle n'a tout simplement pas eu de chance.
La théorie de l'Iceberg exprime tout à fait cela : la partie visible de la réussite n'est, en fait, qu'une fraction de tout le processus qui a été mis en oeuvre pour aboutir à cette réussite.
Ainsi, ce que certaines personnes perçoivent comme de la chance, est en fait le fruit d'un travail constant, d'une attitude proactive, d'une capacité à prendre des risques.
La chance doit être provoquée. Sans action, sans mouvement, aucune chance d'obtenir un résultat quelconque.

Les trajectoires de chacun sont faites d'actions, d'opportunités que l'on initie ou que l'on décide de saisir. Elles sont faites de choix. Il n'arrivera jamais rien à une personne qui reste cloitrée chez elle, bien au chaud dans son lit.
Il est nécessaire de provoquer la chance, de créer les situations qui permettent son émergence.

Alors, plutôt que de vous dire "Il/Elle a de la chance", demandez-vous ce que cette personne a bien pu faire pour en arriver là où elle en est, et inspirez vous de cela pour définir ce que vous pourriez faire pour en obtenir un tel résultat, si l'envie vous en dit.
Osez faire des choses que vous n'avez jamais faites, rencontrez des personnes que vous ne connaissez pas. En un mot, prenez des risques !

Nous sommes maîtres de ce que l'on fait, de nos choix. Alors bouges-vous !

"100% des gagnants ont tenté leur chance "
Signature, restée mythique, de l'Agence Mccann-Ericsson

Mais pour gagner au loto, encore faut-il jouer.




Posts les plus consultés de ce blog

Travailler en marchant. Absurde ?

VBH Conseil s'engage dans une aventure solidaire : le Trek Rose Trip