Réseaux de femmes en entreprise : Booster de carrière ?


Nous constatons toujours que les progressions de carrière entre les femmes et les hommes sont différentes et que les femmes sont encore confrontées au plafond de verre. Le droit a évolué pour permettre l'égalité professionnelle, mais cette égalité n'est pas encore réelle, et l'évolution des femmes cadres n'est pas satisfaisante : l'égalité formelle existe, c'est indéniable et le législateur du XXème siècle a largement fait évoluer les textes. Mais l'égalité réelle, en 2018, n'est toujours pas là !

Les freins à l'évolution professionnelle des femmes sont multiples : rôles familiaux, autocensure, modèles managériaux codés masculins, normes organisationnelles.




On le dit, on le répète, mais les stéréotypes ont la vie dure !

Continuellement curieuse de comprendre les mécanismes de construction de carrières en général, et des carrières des femmes en particulier, je me suis interrogée sur les réseaux de femmes en entreprises.
Est-ce qu'appartenir à un réseau peut se révéler un outil efficace pour :
  • "Booster" sa carrière et dépasser ce fameux "plafond de verre" ?
  • Devenir actrice de son évolution professionnelle ?
  • S'armer pour faire face à cette difficile question des choix professionnels ?
A quoi servent ces réseaux en fait ?
Aucune étude ne vous permettra de faire un lien direct entre l'appartenance à un réseau et une évolution de carrière. Faut-il pour autant les négliger ?
Autant de questions que je me suis posées. Après de nombreuses lectures sur le sujet, je suis allée à la rencontre de femmes ayant rejoint un réseau : rien ne vaut un retour d'expérience, un vécu pour cerner les motivations profondes et les intérêts sous-jacents à ces démarches. Comprendre ce quo peut pousser certaines cadres à prendre du temps pour en passer (du temps donc) avec d'autres femmes, ce que cela leur apporte.

Soyons clair, les réseaux dont je parle sont l'apanage des grands groupes comme la SNCF, GE, Areva, Deloitte, IBM, ... Sous couvert d'égalité professionnelle, et pour tenter de répondre à l'épineuse question de l'évolution professionnelle des femmes en entreprise, certains groupes se sont engagés dans la création de réseaux internes de femmes.
La philosophie de ces réseaux est de permettre aux femmes cadres de se développer personnellement, de sortir de l'isolement, de leur donner de la visibilité. Pour ce faire, ils proposent par exemple des formations, des conférences, des coaching, des tutorats, des ateliers.

La plupart des femmes qui les rejoignent y trouvent un ou plusieurs intérêts : un moyen pour s'affirmer davantage, un espace de parole, une bouffée d'oxygène. Elles se nourrissent intellectuellement et vont au-devant des autres. Cet aspect relationnel est essentiel pour elles. Le cadre du réseau leur permet de rencontrer des personnes avec qui elles partagent des intérêts, de nouer des alliances.

Réseauter et se faire connaître

Cet enrichissement est l'une des clés de leur mise en mouvement. Elles deviennent ainsi actrices de leur carrière et osent.
Partager fait du bien ! Cela aide à avancer, donne de l'énergie.

Toutes s'accordent donc pour dire qu'ils servent à :
  • Prendre conscience des stéréotypes et comportements associés en entreprise
  • Se développer personnellement
  • Réseauter
N'oublions pas que les carrières linéaires sont dernière nous. Ma conviction est que le marché de l'emploi de demain sera toujours plus complexe. Pour moi, seules celles qui iront de l'avant, oseront, prendrons du recul, chercheront,... réussiront.
Alors, il est certain qu'appartenir à un réseau constitue l'un des ingrédients essentiels pour devenir actrice de sa carrière. Car être actrice de sa carrière se construit en apprenant à se connaître, en ayant une bonne compréhension du marché de l'emploi ou de l'éco-système visé et en développant les interactions.

Et rejoindre un réseau de femmes est sans aucun doute un moyen de prendre sa carrière en mains. Là réside le moteur essentiel pour entrer dans une dynamique d'échanges professionnels. La carrière est souvent faite de hasards et de rencontres : appartenir à un réseau multiplie les opportunités.

En synthèse, l'évolution réelle des femmes dans les entreprises a encore une grande marge de progression et doit passer par de très nombreuses actions encore. Rejoindre un réseau de femmes ne constitue en rien une solution miracle, mais il s'agit d'un merveilleux enrichissement. Et c'est avant tout ce que chacune va en faire qui est essentiel.


Violaine Bô
Le 5 octobre 2018

Posts les plus consultés de ce blog

Travailler en marchant. Absurde ?

Tu en as de la chance TOI !! Coup de gueule

VBH Conseil s'engage dans une aventure solidaire : le Trek Rose Trip